Dans le ventre de la bête

photographies de Dominique Checler

 

Exposition – festival Photo de mer
du 1er avril au 1er mai 2016

Château de l’Hermine – Vannes

Dans les profondeurs

Bien avant l’aurore, dans les entrailles de la bête, les ombres s’affairent dans un ballet étrange où chacun à une place, où chacun a une tâche, sans que jamais n’apparaisse le chef d’orchestre. Des masses s’élèvent dans le ciel, des silhouettes se faufilent sur le sol. Dans les couloirs, au coin des coursives, elles s’enfoncent dans les profondeurs par des puits d’où jaillissent des éclairs de lumière. Des bruits sourds ou sonores déchirent le silence. Parfois, une voix puissante surgit de la machine et dicte des consignes à ceux qui découpent, martèlent, assemblent.

Dominique Checler nous propose un voyage au cœur du colosse de métal. Il en a arpenté les entrailles, respiré les odeurs des jours durant, l’appareil photo vissé à son œil. Au fil du temps, il s’est fait happé par le monstre. Ses photographies composent un récit fantastique aux tonalités anthracite, une percée dans l’épaisseur du ventre de la bête.

FREMM

Lorsque l’on évoque la construction navale militaire, on imagine d’imposants outils de puissance au service d’une nation et d’une politique. La dernière génération de frégates FREMM (FREgate Multi-Missions) conçues et réalisées sur le site de DCNS à Lorient ne dérogent pas à la règle : déclinés en versions anti-sous-marine et anti-aérienne, ces bâtiments de guerre ont vocation à être déployées aux quatre coins du monde sur tous les théâtres d’opération.

voir le site de photo de mer

L’auteur

Dominique Checler aime les nuances de gris et les tons denses et profonds. Il tisse son univers entre les lignes de ses compositions graphiques. Sa photographie est écrite à l’encre, en noir sur blanc. Au milieu des années 90, il fait ses gammes en argentique et aiguise son regard à la lueur de l’agrandisseur, puis se forme au numérique. Fasciné par le monde industriel qu’il côtoie dans son activité professionnelle, il photographie en 2013 la construction des Frégates FREMM. En 2014, il rejoint le collectif In Visu pour monter ce qui deviendra bientôt Dans le ventre de la Bête.

© Dominique CHECLER
© Dominique CHECLER
© Dominique CHECLER